Tennis

Comme sonné après le départ de Maxime Dhooge, le TC Wimereux repart de l'avant avec Brice Gabard

Publié le 10/07/2011 à 05h07

Le départ brutal de Maxime D'Hooghe, professeur-directeur du Tennis-club de Wimereux, a été vécu comme un véritable tsunami au sein de la structure.

Comme sonné après le départ de Maxime Dhooge, le TC Wimereux repart de l'avant avec Brice Gabard
Le départ brutal de Maxime D'Hooghe, professeur-directeur du Tennis-club de Wimereux, a été vécu comme un véritable tsunami au sein de la structure.

Professeur du TCW depuis mai 1992, puis directeur depuis quatre ans, Maxime, 47 ans, ne laissait pas entrevoir une telle issue.

Les bruits et les rumeurs ont circulé sur les raisons de son départ. En fait, Maxime est contraint de renoncer à son métier pour une raison médicale qui a abouti à une reconnaissance de sa non-capacité à exercer physiquement sa qualité de professeur de tennis. Sa longue carrière et son engagement tennistique ont eu raison de son corps, meurtri par l'accumulation des efforts. Maxime a donc entrepris une reconversion professionnelle dans l'immobilier, qu'il part mettre en pratique en Vendée. Il laissera forcément un grand vide.

Abasourdi par la nouvelle, le comité se devait de répondre rapidement à la situation. Jérôme Audemar, président, a dû faire dans l'urgence afin d'assurer la continuité du club. C'est alors qu'un groupe de jeunes trentenaires, issu de la compétition, a réagi de manière constructive pour épauler le comité et saisir l'opportunité pour booster la structure. Un professeur entrant dans le profil a été recruté et va s'engager aux côtés du comité et de la nouvelle génération qui entend insuffler un renouveau salvateur.

Similitudes

Parmi plusieurs candidats, le choix du comité s'est porté sur Brice Gabard (5/6), 39 ans. Le nouveau professeur correspond à l'état d'esprit des relanceurs du club de la même génération que lui. Similitude avec Maxime, après une carrière dans la gendarmerie, Brice a décidé une reconversion dans le tennis.

Titulaire du BE en 2008, il a enseigné à Nantes et dans sa banlieue. Il s'est rapproché du Boulonnais pour suivre sa compagne. « Un homme neuf dans le milieu du tennis et du contexte local, compétiteur, de l'ambition et des valeurs sportives, très ouvert, au potentiel relationnel important, désirant élargir les contacts du club » sont des arguments qui ont penché en faveur de Brice.

Brice a été nommé responsable du centre de compétition et référent de l'équipe pédagogique, composée de Jonathan Domitille et de Marie-Laure Bordier. Il a pour mission de développer le pôle compétition avec notamment comme locomotive une équipe première solide où les éléments auront des propositions avantageuses en discussion avec le club.

Objectifs

La formation des jeunes tournée vers la compétition et la relance du tennis féminin sont dans les objectifs de la nouvelle donne. Le charme de la station balnéaire et le Grand Site des Deux Caps vont faire affluer les touristes qu'il va falloir fidéliser. Les relations un tantinet tendues avec la Ligue de Flandres sont enfin normalisées, les tournois de jeunes supprimés vont être réactualisés la saison prochaine.

Enfin, après de sages réflexions, le comité a abandonné le projet des squashs, trop coûteux et astreignant, laissant la priorité à la vocation première du club, soit le développement du tennis. La couverture de courts en terre battue est toujours à l'ordre du jour. • DANIEL BODART (CLP)

La Voix des Sports